Peter Coffman

#LeConseilprésente — Peter Coffman

Jennifer Clark

Peter Coffman: Peter Coffman : Témoin des lieux

Le Conseil des arts d’Ottawa appuie les artistes et organismes artistiques par l’entremise de leadership, de conseils et par la création d’opportunités afin de promouvoir et faire avancer notre potentiel créatif local.

Notre série #LeConseilprésente présente les histoires et les expériences de membres et de récipiendaires de prix du Conseil des arts d’Ottawa.

Peter a reçu le Prix du Fonds de dotation Corel pour les arts en 2017.

Peter Coffman

D’où venez-vous? Êtes-vous originaire d’Ottawa?

Je suis originaire de Toronto, mais j’ai aussi vécu dans les cantons de l’Est, au Québec, à Kingston, à Halifax et en France. Je suis arrivé à Ottawa durant l’été 2010, et j’ai l’intention d’y rester.

Quand avez-vous commencé à vous impliquer dans la communauté artistique locale?

Je suis venu à Ottawa pour travailler pour le programme d’études en arts et culture de l’université Carleton, donc dès le départ, j’ai été entouré de professeurs d’histoire de l’art, de conservateurs, de musiciens, et ainsi de suite. Je me suis rapproché du monde de la photographie à Ottawa quand mon ami, Jake Morrisson, a organisé une série de discussions informelles entre photographes locaux.

Comment décririez-vous votre art?

Je photographie des lieux. Ce que je veux dire par là, c’est que j’adore les lieux, leur beauté, leur signification, leur aura, les histoires qu’ils racontent, et j’essaie de rendre tout ça dans mes images. J’ai mis longtemps à le comprendre, mais c’est le fil conducteur de tout mon travail, cet amour des lieux, la notion de lieu et le désir de l’évoquer.

Quel impact a eu votre implication dans la communauté des arts d’Ottawa sur votre vie?

Travailler seul est très déprimant. Il est important d’être entouré de gens qui s’enthousiasment pour les mêmes choses, même s’ils n’utilisent pas la même technique ou la même discipline. J’ai été tout aussi inspiré par des musiciens et des écrivains que par mes collègues photographes.

Peter Coffman

Y a-t-il eu un moment particulièrement important, ou un souvenir qui vous soit particulièrement cher, dans votre parcours d’artiste?

Je ne peux pas vraiment en choisir un seul. Mon prochain projet est toujours le plus excitant!

Avez-vous des conseils pour les artistes d’Ottawa ou les artistes en général?

Je ne sais pas si je suis suffisamment qualifié pour donner des conseils, et tout le monde fait son chemin à sa façon, c’est très bien ainsi. Tout ce que je peux dire, c’est ce qui a fonctionné pour moi, c’est de toujours travailler d’un point de vue personnel. Mes projets sont l’image de mon évolution intérieure en tant que personne. J’essaie de traduire cette évolution en images pour que d’autres puissent s’y reconnaitre et cheminer avec moi, en quelque sorte.

Sur quels projets travaillez-vous en ce moment?

Il y en a beaucoup, sans doute trop! Je termine Gloss, pour lequel j’ai remporté le prix Projet X. J’ai publié à l’automne dernier Camino, une évocation par l’image et le texte de mon expérience sur le sentier de pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle. Je vais exposer quelques images de cette série à la Beaverbrook Art Gallery de Fredericton, donc ça m’occupe beaucoup ces temps-ci. Je travaille aussi avec une autre photographe (Diane Laundy, qui est aussi mon épouse), et avec la poétesse Lorna Crozier en vue de la publication d’un recueil de poésie et d’images qui paraîtra à l’automne 2019. Donc oui, j’ai beaucoup à faire!

Peter Coffman

Quel effet cela vous a-t-il fait de recevoir un prix du Conseil des arts d’Ottawa?

C’était merveilleux! C’est très gratifiant d’avoir ce type de reconnaissance, bien sûr, mais la crédibilité conférée au projet récompensé est aussi un vrai bonus. « Récipiendaire d’un prix du Conseil des arts d’Ottawa », ça fait bien sur les cartes d’affaires!

Vous voulez en savoir plus sur l’artiste et son travail? Visitez www.petercoffman.com.

---

Le processus de mise en candidature pour le Prix de Projet X, fonds pour la photographie a fermé pour 2018, mais le Prix pour les jeunes artistes a un nouveau délai. Le dépôt des candidatures sera le 15 avril 2018. La Remise des prix sera le 29 mai 2018.

Partager sur Partager sur Twitter​​​​​​​